Vos dons permettent d’améliorer les soins aux patients et leur environnement. Ils encouragent la prévention et l’éducation, et contribuent à l’avancement des connaissances, des pratiques et des soins en soutenant la recherche.

Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des projets que la Fondation a financés grâce à l'appui de ces donateurs :

Promouvoir un Centre dirigé par une lauréate du Prix L’Oréal-UNESCO pour les femmes et la science

Le Centre de recherche Douglas réunit certains des esprits les plus brillants (et les plus cités) du monde en matière de dépression, troubles de l’alimentation, schizophrénie, maladie d’Alzheimer, etc. En janvier 2014, professeure Brigitte Kieffer, Ph.D., a accepté le poste de directrice scientifique du Centre. En France, ses travaux de génétique (à savoir l’identification du gène responsable de la dépendance aux opioïdes) lui ont valu une reconnaissance internationale et le Prix L’Oréal-UNESCO pour les femmes et la science. Nos donateurs financent le travail de Dre Kieffer et notre Centre à la fine pointe. Pour en savoir plus

Renforcer le programme des troubles de l’alimentation le plus avancé au Canada

Depuis plus de 25 ans, le Douglas bâtit le programme des troubles de l’alimentation le plus avancé au Canada. En plus d’offrir des soins axés sur le patient toujours fondés sur les dernières recherches, nous avons découvert les gènes précis pouvant déclencher l’anorexie ou la boulimie, ainsi que les interactions entre les gènes et l’environnement. Cela permet d’adapter les traitements selon les différences individuelles, de sorte que davantage de nos patients peuvent se rétablir. Pour en savoir plus

Freiner la maladie d’Alzheimer avant qu’elle ne se manifeste

Quand une personne remarque une perte de mémoire, environ 70 % des cellules du cerveau affectées sont déjà mortes : il est trop tard pour la traiter. Les scientifiques au Douglas tentent de prendre le pas sur l’Alzheimer en trouvant des moyens de la déceler plus tôt, menant à un traitement en temps plus opportun et à de meilleurs résultats. Ils ont déjà identifié le 1er facteur de risque génétique impliqué dans la maladie et ils testent des facteurs de prévention auprès de bénévoles ayant des antécédents familiaux d’Alzheimer. Cette recherche permettra d’établir quelles stratégies seraient bénéfiques pour l’ensemble de la population. Merci à la Fondation Molson et à la Fondation J.-L. Lévesque. Pour en savoir plus

Traitement personnalisé pour la dépression et la prévention du suicide

Environ 5 % des Canadiens souffrent d’une dépression cliniquement significative et jusqu’à un tiers d’entre eux ne répondent pas à l’essai de plusieurs médicaments. Le Douglas possède le seul centre au Canada spécialisé en recherche sur la dépression et le suicide. Il réunit des chercheurs de divers domaines désireux de comprendre les différentes causes de la dépression, souvent une combinaison de facteurs génétiques, d’expériences d’enfance et de stress quotidien, pour créer un traitement individualisé et prévenir le suicide. Les dons de Bell Canada, de la Standard Life et d’Hydro-Québec ont permis d’obtenir un financement provincial de 7,2 millions $ pour le Centre. Pour en savoir plus

Améliorer l’accès aux soins en santé mentale et leur qualité

Grâce à un don de la Fondation J. Armand Bombardier, les chercheurs de l’Institut Douglas qui étudient la qualité des soins de santé en vue de suggérer des améliorations pourront bénéficier d’une bourse de recherche.

Eric Latimer, Ph.D., est le premier boursier Bombardier sur la qualité des soins en santé. Il participe présentement au projet At Home/Chez soi de la Commission sur la santé mentale à titre d’économiste national principal et de chercheur principal pour Montréal. Pour en savoir plus

Un service unique au Québec pour les personnes aux prises avec la dépression récurrente

Grâce à vous, les personnes qui souffrent de dépression récurrente ou chronique qui ne répondent pas aux médicaments ont maintenant accès à une thérapie à long terme appelée stimulation du nerf vague.

La Fondation a financé l’achat d’un appareil essentiel pour que l’Institut puisse offrir ce service unique au Québec.

Entraide wiki 2.0

Grâce à la Fondation Gustav Levinschi, les infirmières du Douglas auront accès à un site wiki, une plateforme électronique d’entraide où elles trouveront conseils, soutien et pratiques exemplaires en vue d’améliorer la qualité des soins dispensés à nos patients.

« Plusieurs de nos jeunes infirmières n’ont pas d’expérience en santé mentale et elles sont toutefois mal préparées pour affronter les problèmes au quotidien. Et comme elles travaillent sur des quarts différents des infirmières et mentors plus expérimentés, souvent elles n’ont personne pour les guider et les conseiller. Cette plateforme wiki leur servira de soutien en l’absence de mentors. » - Hélène Racine, directrice des soins infirmiers et donatrice

Le Centre Standard Life pour les avancées en prévention de la dépression et du suicide chez les jeunes

« Au Centre Standard Life, nous travaillerons avec nos patients adolescents à établir quels sont les traitements actuels les plus efficaces pour traiter la dépression » dit Dre Johanne Renaud, la directrice du Centre. Dre Renaud et ses collègues du Centre font de la recherche qui vise à prévenir la dépression et le suicide.

La Standard Life fait un don généreux d’un million de dollars pour appuyer le Centre. Pour en savoir plus.

La Banque de cerveaux Douglas-Bell Canada

Cette banque de cerveaux est la seule au Canada qui collecte et entrepose les cerveaux de personnes ayant souffert d’une maladie mentale (dont la dépression, les troubles bipolaires et la maladie d’Alzheimer) de même que les cerveaux sains. Elle offre des échantillons cérébraux à la communauté scientifique à travers le monde – des chercheurs au Japon, en France, aux États-Unis, etc. – des échantillons cérébraux à la fois de personnes ayant souffert d’une maladie mentale ou de personnes en santé. En comparant les deux types d’échantillon, les chercheurs peuvent mieux comprendre la maladie mentale et améliorer les stratégies de prévention, de traitement et de rétablissement. Pour en savoir plus.

Excursion de canoë-camping pour les ados 

Pendant deux ans consécutifs, nos patients adolescents hospitalisés (10 à 17 ans) participent à une excursion de canoë-camping de neuf jours. Cette sortie divertissante et thérapeutique aide nos jeunes patients à mieux gérer leurs activités quotidiennes, faire face aux défis, surmonter des obstacles et renforcer le travail en équipe.

Rénovation du salon pour les familles

Le salon au pavillon Burgess – unité pour patients hospitalisés – a été entièrement rénové.

Quand les familles des patients qui sont hospitalisés au Douglas viennent les visiter, elles pourront maintenant prendre avantage de cet espace accueillant – un environnement propice au rétablissement. Pour en savoir plus.
 

Appui financier aux patients qui n’ont pas les moyens de payer pour leurs médicaments

Cet appui, qui est offert aussi bien aux patients qui sont suivis au Douglas qu’à ceux qui se
présentent à l’urgence, permet aux patients de continuer à adhérer aux traitements et par
conséquent, prévenir les rechutes

Centre d'imagerie cérébrale

Le Douglas possède le premier Centre d’imagerie cérébrale au Québec dédié exclusivement à la santé mentale. L’exploitation de ce centre d’imagerie par résonance magnétique de fine pointe (IRM) est possible grâce à la participation financière de la Fondation. D’après les résultats obtenus par l’IRM, les médecins peuvent prédire d’emblée si un certain traitement fonctionnera ou non pour un patient, ainsi réduisant le temps de récupération. Pour en savoir plus.

Un centre d’information pour les jeunes confrontés à un premier épisode psychotique

Ce centre d'information, doté d'une bibliothèque, d'un accès Internet et d'une grande variété de matériel éducatif, contribue au rétablissement de nos jeunes patients. Pour en savoir plus.

Jardin thérapeutique pour les patients souffrant d’Alzheimer

Marc avait son propre jardin avant que la maladie d'Alzheimer ne l'oblige à abandonner ce petit plaisir quotidien. Jadis, il avait l'habitude de se salir les mains dans la terre chaude, de planter et transplanter certaines vivaces capricieuses, de cueillir des légumes frais du jour et de contempler ses annuelles lorsqu'elles se montraient le bout du nez ou fleurissaient dans toute leur splendeur. Pour en savoir plus.

Programme d’aide aux familles

Ce programme vise à aider les familles à s’adapter aux conséquences à long terme des troubles psychotiques d’un enfant. En participant à des sessions supervisées par des thérapeutes chevronnés, ces familles ont l’occasion de discuter des épreuves auxquelles elles sont confrontées et peuvent trouver d'éventuelles solutions pour les surmonter.

Le Centre de neurophénotypage permet d'étudier les facteurs environnementaux et génétiques impliqués dans le développement des maladies mentales

Inauguré en 2008, ce Centre de 6 millions de dollars offre aux chercheurs des installations qui leur permettront de :
  • déterminer dans quelle mesure les pressions sociales peuvent précipiter une dépression
  • découvrir si une prédisposition génétique à la schizophrénie peut être inhibée par un environnement réconfortant, des réseaux sociaux, etc.
  • explorer des modèles animaux de pathologies humaines comme la malade d'Alzheimer et d'identifier certains des facteurs environnementaux qui provoquent l'apparition de la maladie.

Retarder l'apparition de la maladie d'Alzheimer : une thérapie développée au Douglas donne espoir

«Cette thérapie semble contribuer non seulement à la réduction des déficits cognitifs des patients, mais aussi à l’amélioration de leur qualité de vie et de leur moral. Plusieurs participants nous ont confié que le fait de suivre cette thérapie leur donnait espoir de conserver leur autonomie, et ça c’est précieux » - Céline Brunelle, infirmière clinicienne à la Clinique de mémoire de l’Institut Douglas et co-chercheuse sur le projet.
Pour en savoir plus.

Site Info-Trauma pour aider les victimes d’un événement traumatique

Le site www.info-trauma.org a vu le jour dans le but de démystifier le trouble de stress post-traumatique (TSPT) et offrir un outil de référence et de diagnostic aux victimes d'événements traumatiques, à leurs proches et aux professionnels de la santé. Pour en savoir plus

Un gazébo pour les enfants traités au Douglas

Entre l’hospitalisation, l’école et les traitements, les jeunes patients du Douglas
ont besoin d’espace et d’intimité pour développer leur confiance en eux. Grâce à la générosité de la Fondation Gustav Levinschi, nous avons pu construire un charmant gazébo près du pavillon Stearns. Certains de ces enfants ne peuvent être exposés au soleil à cause de leur médication, le nouveau gazébo leur permettra de profiter des bienfaits de la nature en toute sécurité. Pour en savoir plus

Programme de mentorat par les pairs

Une première au Québec, ce programme offrent à d’anciens patients ayant combattu et vaincu la maladie mentale l’occasion d’apporter du soutien et du mentorat à leurs pairs aux prises avec des problèmes de santé mentale semblables. Le programme s’appuie sur le fait que des gens atteints de maladie mentale, même grave, peuvent jouer un rôle important dans la recherche et redonner un sens à leur vie.